Communication / Vente

Une version écoresponsable d’Internet, c’est possible ?

Une version écoresponsable d’Internet, c’est possible ?

Internet est devenu incontournable au quotidien pour des millions de personnes à travers le monde, mais on a tendance à oublier l’important impact écologique que cela peut avoir. La pollution numérique est responsable de 4 % des émissions de CO2 dans le monde. Une version écoresponsable d’internet permettrait de réduire cette empreinte écologique.

Toutefois, cela est-il vraiment possible ?

L’impact d’internet sur l’environnement

En France, le constat est sans appel. La pollution numérique est responsable de l’émission de 2 % des gaz à effet de serre du pays, ces chiffres sont inquiétants. Comment les expliquer, si l’on part du principe qu’internet est une chose immatérielle ? Pour commencer, qui dit site internet, dit hébergeur. L’hébergement est sans aucun doute ce qui nécessite le plus de ressources pour son fonctionnement. Il en existe plusieurs sortes, et certaines sont plus respectueuses de la planète que d’autres.

Heureusement, de nombreuses agences digitales comme Web d’ici mettent en place des solutions afin de créer et d’héberger des sites web écologiques.

Les hébergeurs soucieux de l’environnement utilisent des équipements peu gourmands en énergie. De plus, ces équipements sont alimentés en électricité par des énergies renouvelables. Vous pouvez opter pour un hébergeur vert pour réduire l’impact écologique d’internet. Les serveurs utilisés par ce type d’hébergeur fonctionnent grâce à l’énergie verte (solaire ou éolienne, pour la plupart). Opter pour ce type d’hébergeur revient à réduire de 50 % la pollution d’un site internet, et donc son impact sur l’environnement.

Les effets du stockage de données sur l’environnement

Les data center sont également responsables du rejet d’une quantité importante de CO2 dans l’atmosphère. Selon les derniers chiffres officiels, il en existe plus de 4 500 dans le monde. Pour le cas de la Chine, par exemple, les centres de données représentent environ 2,35 % de la consommation d’électricité. Sachant que l’électricité dans ce pays est produite à partir du charbon, l’impact écologique est très important. Actuellement, les data center chinois utilisent un mélange énergétique composé de 73 % de charbon, de 4 % d’énergie nucléaire et de 23 % d’énergies renouvelables.

Lire aussi :   Comment réussir votre stratégie de netlinking ?
internet écologie écoresponsable

Ainsi, les centres de données utilisent une quantité colossale d’électricité, ce qui entraîne de la pollution. Pour fonctionner, les data center ont besoin d’électricité qui provient la plupart du temps du charbon. Cela explique l’importante émission de CO2 de ces infrastructures. La solution à ce problème consiste à augmenter la production d’énergies renouvelables et à réduire l’utilisation du charbon dans la production d’électricité. Pour cela, il faut investir massivement dans l’éolienne, le solaire, etc.

Comment rendre internet plus écologique ?

Il est possible de rendre internet plus écologique, grâce à des pratiques simples. Ainsi, si vous souhaitez mettre des images sur votre site, par exemple, réduisez leur nombre. Les images sont nécessaires pour le référencement de votre site et pour qu’il soit plus attractif. Il n’est donc pas question de s’en passer, mais de réduire leur utilisation. De plus, les images sont plus lourdes que les contenus textes, et dans la majorité des cas, elles sont plus consultées que ces derniers.

Autre solution possible : concevoir vous-même votre site. En effet, un site peut-être plus facilement éco-conçu si vous le développez vous-même, à condition de posséder les compétences requises, bien entendu. Si vous n’avez pas ces compétences, vous pouvez utiliser des outils spécialement conçus pour cela. Ces outils vous fourniront des templates de base que vous compléterez à l’aide d’autres outils, évitez les thèmes trop lourds. Les thèmes plus légers sont plus faciles à faire évoluer et ils ne nécessitent pas de codes complexes. Il suffit de disposer des bons outils et le tour est joué.

L’impact d’internet sur l’environnement

Si la pollution numérique représente 4 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde, ce chiffre pourrait doubler d’ici à l’année 2025. En France, d’ici à 2040, les chiffres pourraient atteindre 7 %. Cela représente une hausse inquiétante d’environ 60 %. Pour y remédier, les personnages politiques français préconisent des solutions comme le numérique sobre, qui peut être également un atout économique majeur. Pour cela, il faut cibler les data center qui polluent le moins et les exonérer de la taxe intérieure sur la consommation finale d’électricité. Cela permettrait d’encourager les autres acteurs majeurs d’internet à se tourner vers l’utilisation des énergies renouvelables.

Lire aussi :   Choisir les meilleures stratégies marketing pour son entreprise : Quelles sont les meilleures stratégies marketing pour votre entreprise

Ces décisions permettraient également à la France d’attirer des investisseurs étrangers voulant créer des data center, la démarche a donc un intérêt économique, en plus de l’intérêt écologique. Tous les centres de données voulant s’implanter en France pourront donc le faire, s’ils s’engagent à adopter une démarche écologique. Enfin, l’utilisation d’énergies renouvelables par ces infrastructures permet de stocker de l’électricité, ce qui optimiserait la gestion des réseaux locaux.

Post Comment

Entreprendre France