Quels sont les secteurs économiques les plus importants en France ?

Un secteur d’activités économiques est un regroupement des entreprises en fonction de leur activité principale : fabrication, commerce, industrie ou service. Cependant, l’activité au sein de ce regroupement n’est pas tout à fait homogène, certes il est sous le même secteur, mais son activité secondaire diffère selon l’entreprise, c’est le contraire d’une « branche d’activité » où les entreprises ont toutes un produit homogène. Cependant, il ne faut pas pour autant confondre la classification par secteur avec la classification professionnelle.

Généralités

La fameuse théorie économique « loi des trois secteurs« , divise les secteurs d’activité en trois branches principales :

  • secteur primaire : extraction des matières primaires, il représente 2.8 % de l’économie nationale,
  • secteur secondaire : concerne la fabrication et représente 20.6 % de l’activité économique,
  • service tertiaire : concerne toutes les entreprises qui proposent principalement des services, il représente 78.4 % de l’économie française.

Cette théorie développée par Allen Fisher, affirme que l’économie de tout pays passe forcément par ces trois secteurs consécutifs. Fourastié lui, prétend que si ce processus est respecté, il va améliorer la qualité de vie, baisser le taux de chômage et mènera à l’épanouissement dans tous les secteurs (éducation, santé, culture…).

Ainsi, pour les pays, dont l’économie se base principalement sur le secteur primaire, le revenu de ses habitants est forcément faible et l’économie est en cours de développement. Pour les pays où le revenu national est un peu plus élevé (moyen), leur économie se repose sur le secteur secondaire, et finalement, les pays riches et développés, se basent principalement sur le secteur tertiaire qui domine l’économie.

Le secteur primaire comprend principalement tous ce qui est en relation avec la richesse naturelle du pays, à savoir : l’agriculture, la pêche, l’exploitation minière et l’exploitation forestière.

Le secteur secondaire, quant à lui vient transformer ses matières primaires qui résultent du secteur primaire. Il comprend beaucoup d’activités différentes : l’aéronautique, industrie du bois, l’électronique…Ce secteur représente une part relativement faible dans l’économie des pays développés, cependant, il est stratégique car il offre des postes pour les ingénieurs et c’est l’axe des activités de recherche et assure le développement du secteur tertiaire. Voici quelques domaines d’activité du secteur secondaire :

  • Aéronautique
  • Énergie
  • Construction ferroviaire
  • Construction navale
  • Industrie chimique
  • Industrie spatiale
  • Artisanat….

Le secteur tertiaire maintenant, regroupe toutes les autres activités qui ne font pas partie des deux autres secteurs. Ce secteur produit uniquement des « services ». Ce pôle est de loin le plus important dans tous les pays développés. Car il comprend le nombre le plus élevé d’actifs occupés. Il est également divisé en deux : secteur tertiaire marchant et non marchand.

Le secteur tertiaire marchand propose des services en échange d’argent, tandis que le secteur tertiaire non marchand propose des services qui ne demandent pas une rétribution.

Voici quelques exemples de branches :

  • Assurance
  • Commerce
  • Santé / médecine
  • Éducation
  • Justice
  • Sécurité
  • Transport…

Les grandes catégories d’entreprises

Si on veut faire une classification en fonction des secteurs d’activité et du produit proposé, on doit se baser sur plusieurs critères.

Comme pour les secteurs d’activité, on distingue des entreprises qui commercialisent des produits immatériels ( représentent 70 % du PIB) et d’autres qui commercialisent des produits matériels (30 % du PIB) et d’autres entreprises qui proposent des services pour d‘autres entreprises soit directement soit de manière indirecte auprès du grand public :

  • Les clients qui représentent une entreprise : le marché est en forme de buisness to buisness par exemple : DHL, La poste, publicité, livraison, transport maritime
  • Les clients qui représentent un consommateur de grand public : les produits cosmétiques, les agences de voyages, les bateaux de croisière, assurance, banque, transport…

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Entreprendre-france.fr