Communication / Vente

Comment revisiter ses classiques publicitaires ?

Comment revisiter ses classiques publicitaires ?

À l’ère du numérique, alors que l’on reçoit plus de publicités sur nos écrans que dans nos boîtes aux lettres, on pourrait penser que les supports de communication papier ne sont plus d’aucune nécessité. Et pourtant, les flyers et les cartes de visite continuent d’être distribués et les traditionnels cadeaux d’entreprise continuent de faire plaisir.

Pourquoi ne pas délaisser ces pratiques et comment les adapter à la modernité ?

Les flyers sont toujours d’actualité

On pourrait penser qu’à l’ère du digital, les flyers n’ont plus leur rôle à jouer dans les stratégies de communication des entreprises. Et pourtant, les flyers continuent d’être distribués et même d’évoluer en parallèle des technologies modernes. Cela s’explique en grande partie par leur capacité à atteindre de nombreuses personnes et à cibler un public spécifique, notamment lorsqu’ils sont distribués lors d’événements précis ou mis à disposition dans des endroits bien définis. Les entreprises ont en effet tout intérêt à les distribuer ou les présenter dans des endroits stratégiques pour la marque.

Autre avantage des flyers, ils s’adaptent à tous les budgets, à condition de bien réfléchir en amont au contenu, au format et au mode de distribution les plus avantageux. Pour ce qui est du contenu, il va être fonction de l’objectif de communication poursuivi. Pour lancer un nouveau produit, on privilégiera le recto-verso qui donnera un visuel de l’article sur une face et présentera ses caractéristiques sur l’autre face. Pour un flyer visant à promouvoir un événement, les informations clés comme le lieu, l’heure et le jour doivent être directement repérables par le public. On pourra même passer sur un flyer dépliant ou une carte pliable, dans laquelle on insérera le programme, le plan du site, ou encore un QR-Code renvoyant directement à son site internet.

Par ailleurs, le mode de distribution va aussi influer sur le format à donner à ses flyers. Les flyers de type carte postale (10×15 cm, A6 ou A7) sont parfaits pour être introduits dans les boîtes aux lettres, pour les comptoirs de vente on visera un format plus grand (A5 ou A6), plus visible pour le public. Enfin, petit plus pour le choix du papier et du grammage, le papier recyclé ! En plus d’envoyer un signal fort concernant l’engagement écologique de son entreprise, il permet de multiples adaptations. Il existe en plusieurs épaisseurs, plusieurs teintes, et peut même être imprimé avec des encres végétales. Et si c’était l’occasion de faire d’une pierre deux coups et de miser sur une communication green auprès du public ?

Lire aussi :   Comment télécharger le guide de la transformation digitale ?

La carte de visite simple et efficace

La carte de visite est l’atout pour se démarquer rapidement, simplement et efficacement en relation professionnelle. Il s’agit de l’outil publicitaire qui valorise le plus le sens du contact et du relationnel. Si une présence sur la toile est de nos jours indispensable pour étendre sa visibilité, rien ne remplace l’échange physique de cartes de visite lors de contacts en face à face. Cet échange implique à la fois la société distributrice de la carte et le client ou le partenaire qui la reçoit. Il ne reste maintenant plus qu’à bien la concevoir ! Une carte de visite bien réalisée parle d’elle-même.

Son format réduit permet de limiter les informations à l’essentiel et a pour but de faciliter la prise de contact. Mieux vaut ne pas lésiner sur sa qualité puisque dans le cadre de salons par exemple, c’est elle qui une fois distribuée va laisser une première impression sur la société. Certaines informations ne doivent en aucun cas manquer :

  • Nom de la société et logo, dans le design de l’entreprise
  • Slogan
  • Identité avec nom complet, fonction dans la société et titre du poste
  • Adresse de la société
  • Numéros de téléphone et de portable avec l’indicatif du pays
  • Adresse e-mail et adresse du site internet de l’entreprise
  • Différents profils sur les médias sociaux

Pour donner de la valeur à sa carte de visite, il convient également d’opter pour un papier de qualité professionnelle. Couché expressif, papier brillant ou encore carton recyclé, on a l’embarras du choix ! On notera ici que le grand favori pour des opération de distribution de grande envergure comme sur les salons et événements publics est le papier couché avec un grammage de 300g/m2, apprécié pour sa solidité et son rendu de couleurs de qualité. Pour des rencontres plus exclusives, on privilégiera une carte en carton rigide de 250g/m2 et sa surface brillante, qui fera particulièrement bien ressortir les couleurs UV. Une carte de visite de qualité supérieure sera plus facilement conservée et se porte garante de l’image de marque de la société. C’est également pour cette raison que l’on ne délaisse pas la finition. Au niveau du format d’abord, en choisissant entre une impression 1 ou 2 faces et l’option pliable ou non. Il existe aussi la possibilité de mettre en relief certaines informations à l’aide d’un vernis UV, d’un vernis 3D ou encore d’une dorure à chaud. Enfin on pourra agir sur la texture en gaufrant certains éléments de la carte comme le logo, des motifs graphiques ou des éléments textuels.

Lire aussi :   Comment bien cibler ses clients : comment répondre à leurs besoins ?

Les cadeaux d’entreprise font la différence

Même s’ils ne sont pas toujours remis en main propre comme les cartes de visite, les cadeaux d’entreprise ont la faculté de marquer les clients, les collaborateurs et les fournisseurs. C’est bien connu, recevoir un cadeau fait toujours plaisir et va laisser un souvenir fort dans la mémoire de la personne qui le reçoit, souvenir qui sera associé au nom de la marque donatrice. Et cela fonctionne d’autant plus si les cadeaux reçus ont un côté utile, convivial ou original. Le challenge réside donc dans la capacité à trouver le cadeau ideal, qui s’intégrera parfaitement au quotidien du client et transportera ainsi la marque partout avec lui.

Et ça tombe plutôt bien, l’automne est la saison idéale pour développer et distribuer de nouveaux goodies entre les salons qui reprennent, les séminaires de fin d’année et les premiers préparatifs pour la nouvelle année. En grands classiques de saison, le parapluie à l’effigie de la marque, le bonnet avec le logo, la chaufferette de poche ou encore le mug isotherme qui se rendra vite indispensable pour transporter sa boisson chaude préférée partout avec soi. Tout aussi utiles, les premiers calendriers, semainiers, ou agendas pour la nouvelle année. Pour achever de se convaincre, on retiendra que 77% des Français conservent les goodies qu’ils ont reçus et qu’ils sont 67% à en faire un usage quotidien. Plus qu’à faire la chasse aux meilleurs cadeaux !

Post Comment

Entreprendre France